[Documentaire] Screenagers : les adolescents et les écrans

Dans son édition du 15 mars, le New-York Times se fait l’écho d’un documentaire dirigé par le Dr. Delaney Ruston, en résidence au centre médical universitaire Stony Brook Medicine de New York.

Son titre : Screenagers, combinaison de ‘screen’ et ‘teenagers’.

Le pitch ? les enfants ne peuvent résister à l’attrait que représentent les appareils électroniques et leurs parents ne savent pas quoi faire. Ta da !

Un peu facile ? Oui, probablement… surtout lorsqu’on nous présente deux études assez discutables sur les liens entre le temps d’écran (et plus précisément sur les smartphones) et le déficit d’attention :

  1. Overstimulation of newborn mice leads to behavioral differences and deficits in cognitive performance (2012) D. A. Christakis, J. S. B. Ramirez & J. M. Ramirez.
  2. The Immediate Impact of Different Types of Television on Young Children’s Executive Function (2011) Angeline S. Lillard, Jennifer Peterson

On notera que ces deux études datent un peu et ne concernent pas directement les écrans interactifs. On attendrait un peu mieux des journalistes du NYT, qui devraient pourtant être documentés depuis le temps qu’ils publient des articles à charge…

Cela dit, il est intéressant de voir que les enfants interviewés (et retenus dans le documentaire) souhaitent des règles autour de leur temps d’écran. Une étude anglaise (là encore, l’étude menée par l’équivalent de l’ONF fait doucement rigoler) soulignait d’ailleurs le fait que les enfants seraient tout aussi inquiets du temps que leurs parents passent sur les écrans… Quand on parle d’arroseur arrosé !

De l’interview du NYT, on gardera peut-être seulement en mémoire les conseils avisés du Dr Ruston :

Avec des règles appropriées, les enfants peuvent augmenter leur self-contrôle. Et c’est un indicateur de succès encore plus important que le QI. J’étais vraiment surprise, et vous le verrez dans le documentaire, par le fait que les enfants m’ont constamment dit vouloir des règles autour de leur temps d’écran.
(…) Deux de nos règles à la maison : pas de téléphone dans la chambre la nuit, ni dans la voiture. Nous utilisons des chronomètres et nous discutons. Ce sont les règles faciles. Pour les autres “règles”, que vous découvrirez après quelques erreurs pénibles de ma part, le mieux est de créer un contrat tous ensemble.

Enfin, il faut attendre la fin de l’article pour trouver LA question fondamentale que tout parent devrait se poser à propos des jeux vidéo auxquels joue son enfant :

Savez-vous seulement à quoi jouent vos enfants ?

Sur ce,  je vous laisse découvrir le reste de l’entretien…

 

Leave a Reply