Ah, la question qui fâche… ou qui laisse désemparé !

Question posée aux différents acteurs, je n’ai pas eu de réponse – écrite tout du moins…

L’utilisation en bibliothèque n’est pas couverte par les CGUs des sites de vente. Il suffit de jeter un oeil sur les CGUs des différentes plateformes (App Store, Google Play…).
Quant au programme d’achat en volume d’Apple, il concerne essentiellement le secteur éducatif et ne permet pas l’octroi de licences pour la lecture publique.

Tablettes numériques et lecture publique : quel cadre légal ?

Et, pendant ce temps, les pratiques, expérimentations en bibliothèques et centres culturels se multiplient. La solution proposée par certains éditeurs dont je fais partie est d’installer une application (= une licence) par appareil. 

Alors, est-il besoin de répliquer une seule et même application sur l’ensemble de vos appareils ?
En avoir quelques copies légales, pourquoi pas. Les usages ne sauraient cependant pas légitimer un déploiement massif au détriment du droit d’auteur.

CalimaqQuid, des codes promo offerts par les éditeurs pour faire découvrir leurs ouvrages ?
Hmmm, discutons-en !

.
Aller plus loin : je vous conseille par ailleurs de parcourir les présentations de Calimaq S.i.lex, conservateur des bibliothèques, bibliothécaire et juriste, sur Slideshare.

Leave a Reply